Pratique de Dorje Sempa

DORJE SEMPA en tibétain ; VAJRASATTVA en sanskrit
Dans l’étude des pratiques préliminaires, il s’agit de la deuxième pratique préliminaire spéciale. Dans ce contexte, Il convient de réciter son mantra 100 000 fois.

Représenté sous la forme du Corps de gloire, il en possède tous les ornements.
Le vajra tenu dans sa main droite placée au niveau du cœur, représente les moyens habiles, la cloche dans la main gauche posée sur l’aine, symbolise la connaissance de la vacuité.
Il peut être assis dans la posture du vajra ( en lotus) , ou bien la jambe droite décalée vers l’avant, dans la posture du bodhisattva, comme dans les pratiques préliminaires.
Dorje Sempa a pour fonction particulière d’opérer la purification des voiles qui recouvrent l’esprit : 
ignorance, perturbations internes, imprégnations karmiques.
Ces voiles sont : d’une part, causes de souffrance et d’autre part empêchent la reconnaissance de la vraie nature de l’esprit. C’est pourquoi il est nécessaire de s’en débarrasser.
C’est le but des différentes pratiques de Vajrasattva, comprenant des visualisations variées et la récitation de son mantra, dit « mantra de cent syllabes ».
Le mantra est également particulièrement utilisé pour réparer les manquements aux engagements sacrés du vajrayana : les samayas. Il se trouve par ailleurs employé dans la plupart des rituels, en raison de sa valeur purificatrice.
Son Mantra : OM BENZA SATTO SAMAYA/ MANOUPALAYA/ BENZA SATTO TAINOPA TICHTRA DRIDHO MAI BHAVA/ SOUTO KAYO MAI BHAVA/ SOUPO KAYO MAI BHAVA / ANOURAK TO MAI BHAVA/ SARVA SIDDHI MENTRA YATSA/ SARVA KARMA SOUTSAME TSITAM CHRIYA/ KOUROU HOUNG / HA HA HA HO BHAGAVANN/ SARVA TATHAGATA BENZA MAHME MOUNNTSA BENZE BHAVA MAHA SAMAYA SATO HA//
Le mantra court : OM BENZA SATO HOUNG
Pour en savoir plus : Petite Guirlande des divinités chez Claire

 

Les commentaires sont fermés.