=
Menla, Bouddha de Médecine

BOUDDHA DE MÉDECINE, SANGYE MENLA

 

Les méditations du Bouddha de médecine ont lieu tous les jeudis de 9h30 à 10h30. Pour les autres rendez-vous, voir le calendrier.

 

SON ORIGINE

 

La tradition veut que le Bouddha de médecine soit à l’origine des 4 grands traités appelés les « 4 grands tantras de médecine » où est consigné tout le savoir médical tibétain.

 

LA MÉDECINE TRADITIONNELLE TIBÉTAINE

 

Selon cette pratique traditionnelle, le médecin tibétain décèle les causes de la maladie provenant d’un dérèglement des 3 humeurs fondamentales dans le corps du patient. Ces humeurs sont : le pneuma, la bile et le phlegme.

 

Mais au-delà, ses vertus thérapeutiques s’adressent à toutes les causes de la souffrance qu’elles soient extérieures, intérieures ou secrètes, des nôtres comme de celles d’autrui.

 

Selon les enseignements du Bouddha Shakyamouni consignés dans le Sutra de l’entrée dans la matrice, les maladies sont divisées en quatre classes.

  • La première comprend des maladies relativement bénignes dont on se remettra, que l’on prenne ou non des médicaments.
  • La deuxième concerne des maladies plus sérieuses, voire graves, et dont la guérison reste encore possible, à condition de prendre les remèdes appropriés. De nos jours, nous avons le choix entre de nombreuses procédures médicales modernes et efficaces, telles que l’acupuncture, la chirurgie, la radiothérapie, la chimiothérapie, etc.
  • La troisième s’applique aux maladies qui ne répondent à aucun remède thérapeutique, celles dont on ne se remettra pas en utilisant de simples médicaments ou autres traitements médicaux. Il reste cependant possible de les soigner, et donc de recouvrer la santé notamment par la pratique de techniques spirituelles appropriées enseignées dans le Boudhadharma.
  • La quatrième classe de maladies englobe celles qui sont en phase terminale, irréversible, déterminées par le karma. Lorsque le corps manifeste une telle maladie, la mort est inévitable, quelle que soit la quantité de remèdes, médicaments, traitements employés.

 

Cf : Khenchen Trangu Rinpoché « Soigner, Guérir grâce au Bouddha de médecine ». 

 

L’origine et cause des maladies

 

Toutes les maladies ont pour origine nos perturbations mentales, dont les 3 poisons qui sont : le désir attachement, la haine, l’ignorance. De nombreuses études ont prouvé qu’il existe un lien très intime entre le corps et l’esprit, montrant ainsi comment les perturbations de l’esprit vont se répercuter au niveau du corps.

 

LA MÉDITATION DU BOUDDHA DE MÉDECINE SANGYE MENLA

 

Cette méditation se concentre sur les causes fondamentales de la maladie.

 

Ainsi, pratiquer la méditation du Bouddha de médecine permet de traiter la cause même de la maladie, tout en étant un complément efficace à un traitement médical classique.

 

Par ailleurs, la méditation du Bouddha de médecine s’intègre parfaitement dans les méthodes et pratiques du sentier du Mahayana permettant le développement de son socle : la compassion universelle.

 

La visualisation et ses attributs

 

Lorsque nous faisons la pratique du Bouddha de médecine, nous méditons comme si nous-mêmes étions Sangyé Menla, le Bouddha de médecine.

 

Son corps est de couleur bleue lapis lazuli. Il porte de la main gauche un bol emplit du nectar de guérison et substances médicinales. Et de la main droite, il tient une tige de la plante d’Arura.

 

Il est la personnification sous l’aspect d’un Bouddha de la capacité des êtres éveillés à soulager les malades des maladies et maux varies.

 

SON MANTRA 

« TAYATA OM BEKADZE BEKADZE MAHA BEKADZE RADZA SA MOUNG GATE SOHA  »

 

 

sangye-menla

Les commentaires sont fermés.