Les méditations

LA MÉDITATION D’UNE DIVINITÉ

 
Les méditations pratiquées au Temple Kagyu Dzong sont ouvertes à tous. Celles de Tara et Bouddha de médecine ont lieu tous les mardis et jeudis de 9h30 à 10h30. Pour les autres méditations, nous vous invitons à les retrouver sur notre calendrier.
Bienvenue à tous !
 

QU’EST-CE QU’UNE MÉDITATION SUR UNE DIVINITÉ ?

 
Les méditations sur les divinités sont des pratiques transmises par le Bouddha, dans le cadre de la voie des Tantras (Vajrayana et Tantrayanas). Elles rassemblent différentes techniques et pratiques pour demeurer par exemple dans l’instant présent au niveau du corps, parole, esprit.
 
Ces moyens facilitent l’entrée dans une profonde concentration méditative.
 
Parmi ces techniques, il y a la visualisation, le chant, la récitation des mantras, la musique, les mudras (gestuelle des mains). Les visualisations comportent plusieurs étapes, offrandes, purification, etc.. Elles permettent de développer l’accumulation de mérites et de sagesse.
 
Et ainsi de s’épanouir et de progresser rapidement vers l’Éveil.
 

EN RÉSUMÉ, LES MÉDITATIONS COMPORTENT DEUX ÉTAPES

 
La première est la visualisation (méditation Samatha) et la seconde est la dissolution de la visualisation (méditation Vipassana) afin de réaliser la sagesse transcendante, à savoir la reconnaissance de la nature de clarté de notre esprit.
 

CETTE RÉALISATION EST FONDAMENTALE

 
Car elle permet de révéler, développer et cultiver nos qualités originelles présentes en notre esprit, telles que l’amour, la compassion, la félicité, la connaissance, la sagesse…
 
Ces méditations utilisent des techniques profondes et puissantes permettant de conduire au même but ultime. Chacune ayant une spécificité adaptée aux aspirations et besoins de chaque individu.

%
Tara, la « Libératrice »

TARA VERTE   Tous les mardis de 9h30 à 10h30 à Kagyu Dzong. Pour les autres rendez- vous, consultez le…


%
Tchenrézi

TCHENREZI  (en tibétain)  AVALOKITESHVARA (en sanskrit)     Tous les mercredis à 18h à Kagyu Dzong. Lorsque Lama Péma est présent…


%
Amitabha et Souhaits de Déwatchen

  Lumière infinie en français, ou Eupamé en tibétain, Amitabha est l’un des « Cinq Vainqueurs »  


%
L'Appel au Lama de Loin

Bien plus que les autres branches du Bouddhisme, c’est le Vajrayana qui porte au plus haut le maître spirituel. Rien…


%
Les Pratiques Préliminaires

Préliminaires à la méditation : pour les personnes voulant entrer dans l’étude approfondie des méditation, les maîtres conseillent d’étudier les…


%
Le Mahamoudra

...


%
Tcheu

La méditation de Tcheu, littéralement « trancher ».  


%
Vajrakilaya

  En tibétain se dit Dordje Pourbaou celui à la dague adamantine.


%
Nyoung Né

  Cette Pratique est liée à l’aspect de Tchenrézi à 11 visages et à 1000 bras, personnification de l’Amour et…


%
Dorje Sempa

DORJE SEMPA en tibétain ; VAJRASATTVA en sanskrit Dans l’étude des pratiques préliminaires, il s’agit de la deuxième pratique préliminaire…


%
Mahakala, le "protecteur"

 MAHAKALA A 6 BRAS ( Goeunpo Tchadroupa en tibétain)    A 18h, lors de la présence des Lamas à Kagyu…


%
Menla, Bouddha de Médecine

BOUDDHA DE MÉDECINE, SANGYE MENLA Les méditations du Bouddha de médecine ont lieu tous les jeudis de 9h30 à 10h30.…


%
Les Six Paramitas

  Les Six Paramitas ou Perfections Transcendantes (Skt : sas paramita). La générosité, la discipline, la patience, la persévérance, la concentration…


%
Lha Chi Dril Droup

  Lha Chi Dril Droup « les 4 divinités conjointes ».  


%
Kalachakra

  Le nom de ce Yidam du Vajrayana signifie en français « la roue du temps » et se dit Duki Korlo…


%
Chiné - Lhaktong

  Dans toutes les écoles du Bouddhisme, les deux méditations essentielles consistent à :   Pacifier l’esprit : C’est la méditation…


%
Guru Rinpoché, "Le précieux maître"

PADMASAMBHAVA Considéré comme le second Bouddha avec la mission d’enseigner le Tantra, la venue de Padmasambhava a embrasé la foi…


%
Karmapakshi

...


%
Manjushri, la "sagesse"

  En tibétain, Manjushri se dit Jampelyang , ce qui signifie « douce et glorieuse mélodie ».


%
Milarépa, le "yogi"

Milarépa naquit au Tibet (1040-1123).  De par sa confiance et volonté indéfectibles, il réussit ainsi, en une seule vie à…


%
Prajnaparamita

Les traités de Perfection de Sagesse, ou prajnaparamita,