Sangyé Nyènpa Rinpoché

Le 10ème Sangye Nyènpa Rinpoche fut reconnu par Sa Sainteté le 16ème Karmapa qui sut rapidement reconnaitre les qualités du jeune enfant. Il vit le jour au sein d’une famille de pratiquants dont les parents résidaient non loin du temple de Guru RinpocheParo Tagtsang, au Bhutan. Il fut intronisé au monastère de Rumtek, au Sikkim, par le Karmapa qui lui donna  le nom complet de Karma Palden Rangjung Thrinle Kunkyab Tenpe Gyaltsen Pal Sangpo.

À l’âge de 5 ans, il débuta ses études par l’apprentissage de l’écriture et de la lecture. Il entreprit ensuite l’apprentissage des sciences mineures et majeures. Il mena celles-ci sous la direction principale du Karmapa et de Dilgo Khyentse Rinpoche. C’est du Karmapa qu’il reçut les vœux du Hinayana et du Mahayana), ainsi que de nombreuses initiations tirées de la classe la plus élevée du tantra, celle de l’Insurpassable Yoga (anutara-yoga-tantra). Il fut également introduit très tôt à un cycle d’instructions de présentation à la nature de l’esprit, le Marig-münsèl.

En parallèle de ses transmissions, il mena à son terme dix années d’étude au sein de l’Institut Nalanda, fameuse institution dépendante du monastère de Karmapa à Rumtek et obtint alors le rang d’acharya (expert). Il ne quitta l’Institut qu’après y avoir lui-même enseigné pendant trois années.

Nyènpa Rinpoche est à l’heure actuelle, au sein de la lignée Karma Kagyü, reconnu comme l’un des maîtres les plus experts, tant en philosophie bouddhique qu’en rituel tantrique.

Il vit dans son monastère Benchen Phüntsok Dargyeling (Katmandou, Népal) partageant son temps entre ses fonctions d’enseignant aux populations monastiques et laïques, et celles de maître de retraite. Il est également en charge du monastère de Pharping, non loin de celui de Benchen, là où se trouvent les centres de retraite ainsi que le collège monastique (chédra). Mais sa responsabilité s’étend jusqu’au Tibet, au monastère tibétain de Benchen, dans le Tibet Oriental (Kham), qui fut reconstruit à partir des années 80 grâce aux efforts conjugués de lui-même et de Tenga Rinpoché.

Sangyé Nyènpa Rinpoché est l’un des maîtres du Rosaire d’Or, c’est-à-dire ceux qui figurent sur la représentation de l’arbre du refuge Karma Kagyu

Sangyé Nyènpa Rinpoché enseignera sur les thèmes majeurs abordés par l’Ornement de la Libération, le traité composé au 12e siècle par Gampopa, l’un des deux plus illustres disciples du yogi Milarépa. Il s’agit là d’une oeuvre de référence au sein de la lignée Kagyü, car les différentes étapes de la voie progressive menant au parfait et insurpassable éveil y sont abordées dans le détail. 

Enseignements mardi 24, mercredi 25 et jeudi 26 septembre à 15h et à 19h30. Initiation d’Hayagriva-rouge (tradition du maître Shangpa Khyèr Gangpa) le jeudi 26, à 19h30.

 


J